Saxolucina saxorum

                                                                   Saxolucina saxorum
                                                                                     LAMARCK  1806


Synonyme:  Lucina saxorum
Anciennement:  Miltha saxorum, Phacoides saxorum, Lucinoma saxorum


          Embranchement des Mollusques
          Classe des Bivalves
          Ordre des Hétérodontes
          Sous-ordre des Vénéroïdes
          Super-famille des Lucinoïdes
          Famille des lucinidés


Cliquer sur les images pour les agrandir.
                       
s-saxor1.jpg           s-saxor2.jpg           s-saxor3.jpg

          Les coquilles de la famille des lucinidés sont minces, fragiles, très peu bombées, arrondies, de contour souvent presque circulaire. Elles sont équivalves et inéquilatérales, avec un petit crochet prosogyre (tourné vers le coté antérieur), contrairement à la famille voisine des ungulinidés qui sont souvent équilatéraux. Il n'y a pas de sinus paléal. Cette famille a donné son nom au type de charnière dit lucinoïde, caractérisé par deux dents cardinales sur chaque valve, par opposition aux charnières cyrénoïdes qui en ont trois (voir par exemple Costacallista laevigata).
          La lignée à laquelle appartiennent les lucinidés a donc subit une réduction progressive de la charnière, qui est plus ou moins avancée chez les différents genres de la famille. Elle est relativement poussée chez le genre Saxolucina, qui a perdu ses lamelles latérales. Mais le trait réellement caractéristique des lucinidés est l'allongement de l'impression musculaire antérieure qui s'est tranformée en une étroite bande qui longe la ligne paléale du coté antérieur. Sa forme et sa longueur permettent de distinguer les différentes espèces de la famille. Cette particularité, quand elle est visible, permet d'orienter les coquilles (valve droite ou gauche) de façon sûre.

          Saxolucina saxorum est une espèce de taille moyenne, de 2,5cm de diamètre au maximum. La coquille possède deux faibles plis, l'un antérieur, l'autre postérieur, qui rendent le contour très légèrement anguleux. Elle est ornée de fines stries concentriques régulières.

          L'espèce apparaît au Lutétien moyen et se poursuit dans le Bartonien, dans les milieux saumâtres. C'est, à cette époque, la plus fréquente de la famille.
 
barre.jpg
          - Les deux premières photos montrent les deux faces d'une valve droite de 1,8cm de diamètre, provenant d'un sable auversien des environs d'Attainville (Val d'Oise). Sur la face interne l'allongement de l'empreinte musculaire antérieure (à gauche), caractéristique des lucinidés, est particulièrement visible.
          - La troisième photo montre la charnière d'une valve gauche de même provenance.

                  Retour en page d'accueil.

                  Retour à l'index systématique.

                  Retour à l'index alphabétique.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×